Aller au contenu
Accueil » Marine Le Pen sait qu’elle a perdu la présidentielle

Marine Le Pen sait qu’elle a perdu la présidentielle

Partagez cette publication

/

Au vu des résultats du 1er tour de la présidentielle , tout les commentateurs se sont logiquement accordés sur le fait que le « réservoir » des voix pour le second tour se situait à gauche puisque Jean-Luc Mélenchon malgré ses 7,7 millions de voix n’était pas qualifié.
Logiquement les 2 finalistes ne pouvaient rechercher donc qu’à séduire cet électorat de gauche.
Or, alors que Macron s’attachait à cet objectif en poursuivant son discours le présentant comme le rempart de la République contre le péril de l’extrême droite, surprise du coté de M Le Pen, Elle reprend dès le 11 avril deux thèmes qu’elle avait mis en veilleuse dans sa campagne de 1er tour, à savoir le thème migratoire et celui du voile, autant dire deux thèmes repoussoirs pour l’électorat de gauche !! Bizarre, bizarre. La logique aurait voulu au contraire qu’elle continue à ne parler essentiellement que de pouvoir d’achat et protection sociale, mais la logique ce n’est pas nécessairement l’arithmétique, notamment l’arithmétique électorale.
Comment comprendre cette attitude du clan lepéniste autrement qu’un aveu subliminal de défaite annoncée. Rappelons que sans la candidature Zemmour, Le Pen était pratiquement assurée de terminer devant Macron au 1er tour. Or elle se retrouve derrière Macron avec 4 points de retard, soit 1 650 000 voix. Analysant ces résultats du 1er tour, le RN s’est aperçu que ses réserves de voix ne seraient pas suffisantes pour combler ce retard et le dépasser. Même en ajoutant toutes les voix de Zemmour et de Dupont-Aignan, Le Pen obtiendrait 32 % des votes exprimés. Où chercher les 18% restants pour atteindre 50%? Chez les abstentionnistes? On les voit mal se déplacer pour elle au second tour alors qu’ils ne l’ont pas fait au premier. L’électorat de gauche alors? Mais ce n’est pas en les effrayant qu’on peut les attirer aurait dit La Palice.
Ainsi, sachant qu’elle allait vraisemblablement perdre, Mme Le Pen se repositionne en vue des législatives afin de continuer à incarner le « bloc populaire », tout en barrant la route aux ambitions hégémoniques des partisans de la « nouvelle droite » (sa nièce et Zemmour). Pendant ce temps Mélenchon de son coté en martelant 4 fois « Pas une voix pour madame Le Pen! » a positionné son mouvement pour devenir la force centrale de la reconstruction d’une  » nouvelle gauche » populaire, hypothèse sans grand fondement sérieux dans l’état actuel des choses.


Pas d’avenir pour le peuple dans ces impasses que constituent les votes Macron, Le Pen! Continuons et amplifions le boycott de la présidentielle, abstention, vote blanc et nul!


Partagez cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Boycott présidentielle

Vous soutenez la campagne de boycott de la présidentielle.

Vous voulez apporter votre soutien financier pour couvrir les frais du site internet, des tracts, des réunions publiques ?

Alors faites un don qui sera dédié exclusivement à la campagne.

Pour faire un don cliquez ici : Don